En dépit de la crise sanitaire, le secteur de la petite enfance demeure une filière qui offre de nombreuses opportunités d’emploi. Dès que vous avez obtenu votre formation liée à la petite enfance, vous pouvez exercer divers métiers dans le domaine de la santé, des loisirs, du social ou de l’éducation. Si vous envisagez vivre de votre passion, il est possible de passer le cap petite enfance formation adulte à youschool.fr. Voici quelques-uns des métiers auxquels vous pouvez accéder après avoir obtenu votre diplôme CAP petite enfance formation adulte.

Le métier d’assistante maternelle

L’assistante maternelle est chargée de garder les enfants âgés de 0 à 3 ans. Son rôle consiste à s’occuper d’un ou de plusieurs enfants à son domicile ou au domicile des parents absents. L’assistante maternelle qui exerce le métier à son propre domicile jouit d’un véritable confort puisqu’elle travaille dans un cadre rassurant. Toutefois, elle est soumise à une évaluation préalable. Cet examen permet de vérifier sa capacité à gérer les enfants et d’évaluer si le logement garanti les normes de sécurité et d’hygiène pour les accueillir. L’assistante maternelle veille à la sécurité et au bien-être des enfants dont elle a la charge. Elle a aussi pour mission de leur proposer des activités d’éveil, d’assurer leur propreté et de s’occuper de leurs repas. Pour exercer le métier d’assistante maternelle, il faut disposer d’un agrément délivré par le conseil départemental. En outre, si elle ne détient pas le CAP petite enfance, la candidate doit suivre une formation de 120 heures pour acquérir certaines bases liées au métier.

La profession d’agent territorial spécialisé d’école maternelle (ATSEM)

Les agents territoriaux spécialisés d’école maternelle ont pour rôle d’assister les enseignants des classes maternelles. Acteur privilégié de la vie d’une école, l’agent territorial spécialisé d’école maternelle épaule l’enseignant et l’aide à préparer ou à animer les ateliers pour des enfants de 3 à 6 ans. Il joue principalement un rôle d’accueil, d’assistance à l’enseignant, d’entretien du matériel et des locaux, mais peut aussi veiller à l’hygiène des enfants pendant la cantine. L’ATSEM peut exécuter son métier au sein d’une crèche, dans un centre de vacances ou dans une halte-garderie. Pour exercer ce métier, il faut nécessairement passer la formation ATSEM pour adulte qui n’est ouverte qu’aux détenteurs du CAP petite enfance. L’agent territorial est sous l’autorité de la commune par laquelle il a été recruté. Toutefois, dans son établissement, il sera sous la responsabilité du directeur ou de la directrice générale.

Le métier d’auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture s’occupe des nouveau-nés ou des jeunes enfants. C’est une profession qui exige beaucoup de qualités telles que la disponibilité, la patience et la concentration à toute épreuve. L’auxiliaire de puériculture est spécialisée dans les soins médicaux pour bébés et enfants en bas âge. Elle doit également avoir de la pédagogie et un grand savoir-faire pour éduquer les parents à appliquer les gestes et les soins de première nécessité. Elle exerce son métier dans un centre de maternité, en PMI, dans des structures d’accueil de la petite enfance (crèche, halte-garderie, etc.) ou dans un service pédiatrique hospitalier. Quand elle professe dans un centre hospitalier, elle peut être amenée à travailler de jour comme de nuit, mais pourrait aussi assurer les gardes les week-ends et les jours fériés. Pour devenir auxiliaire de puériculture, il faut obtenir un diplôme d’État de puériculture. Il est possible de passer ce diplôme après 3 ans d’expérience professionnelle dans le secteur médico-social ou hospitalier. Le diplôme est normalement accessible aux titulaires du baccalauréat.