Les meilleures offres d’emploi en intérim en agriculture

Emploi en intérim en agriculture

Avec l’émergence des nouvelles technologies, le métier d’agriculteur a bien évolué. C’est un secteur qui génère de nombreux emplois que ce soient dans les activités de commercialisation, de conseil ou de production. On estime aujourd’hui à près de 24 000 le nombre de salariés saisonniers. En effet, l’emploi saisonnier agriculture est considéré comme une réelle expérience professionnelle permettant de décrocher un poste stable. Les emplois sont non seulement nombreux et très variés, mais se succèdent également au fil des saisons.

Ouvrier agricole

L’ouvrier agricole travaille pour des exploitations. L’emploi s’effectue généralement sur la base de contrats saisonniers ou à temps partiel. Le travailleur doit s’adapter à différentes méthodes, et peut exercer pour différents employeurs. Les tâches de l’ouvrier agricole varient au fil des saisons. Néanmoins, une bonne condition physique est nécessaire comme pour tous les métiers en plein air et en lien direct avec l’environnement.

L’ouvrier agricole peut participer aux activités annexes de l’exploitation. Chez un maraîcher, il s’occupe surtout de la préparation des semis et des sols, des traitements, de l’arrosage et du désherbage, du conditionnement et de la récolte des légumes. Il conduit et assure également la maintenance des matériels agricoles ou des engins de manutention. Chez un éleveur, ses tâches sont nettoyer les bâtiments, nourrir les animaux, surveiller leur état sanitaire… Il peut aussi participer à la fabrication de fromage ou à la traite du lait.

L’ouvrier agricole exerce directement sous la direction de l’agriculteur, s’il s’agit de petites exploitations, ou alors, sous l’autorité du responsable de l’élevage ou du chef de culture. Pour faire une recherche d’emploi en agriculture rapide, rendez-vous sur cette page.

Aide agricole de production fruitière ou viticole

Les compétences nécessaires pour exercer ce métier sont nombreuses. Il faut connaître les gestes et postures de manutention, les normes qualité, les techniques d’emballage et de conditionnement. Une bonne compréhension des règles d’hygiène et de sécurité, des techniques d’éclaircissage et d’utilisation d’outils manuels agricoles est également importante.

Les principales activités de l’aide agricole ont lieu à chaque phase de la production. D’abord, il va participer à l’installation du matériel de plantation, en plus de trier et de calibrer les produits récoltés. Puis, il se charge de préparer ces derniers aux opérations de conditionnement. Les produits doivent être conditionnés selon leur mode de transport, les commandes et leurs caractéristiques. Il est également capable de réaliser le nettoyage du matériel de récolte et l’entretien des installations ou des équipements. D’autres tâches lui sont aussi confiées dont récolter, ramasser et sélectionner des produits agricoles. Il peut réaliser les travaux d’entretien des plantations, identifier le lieu d’intervention, et repérer les produits à ramasser conformément aux consignes.

L’activité est réalisée à l’extérieur ou sous serres, et peut impliquer le port de charges. Sa rémunération peut se faire à la tâche. L’opération varie en fonction de l’étape d’intervention et du type de produit. Elle s’exerce au sein des exploitations de pépinières, de plantations, de production fruitière… Il est en relation directe avec le chef d’exploitation. Cette offre d’emploi est accessible aux sans diplôme et à ceux qui n’ont aucune expérience professionnelle.

Agent arboricole

L’emploi agriculture donne droit à de nombreuses opportunités. Avec des connaissances plus pointues en arboriculture, en gestion et en économie, l’agent arboricole peut devenir arboriculteur. Lorsqu’il va acquérir de solide connaissance dans le domaine, et qu’il peut développer sa prise d’initiatives et son autonomie, il se voit attribuer le titre de chef de culture. Il peut aussi évoluer vers un poste de chef d’équipe, s’il est capable d’organiser les chantiers, et s’il dispose d’une expérience suffisante dans l’encadrement de personnel saisonnier.

Une excellente faculté d’adaptation est nécessaire pour exercer cette fonction. L’agent arboricole doit notamment être capable de suivre les consignes de l’exploitant ou du chef de culture. Il exerce son activité essentiellement en plein air, et le rythme de travail varie suivant les saisons. Il reste largement autonome dans ses tâches quotidiennes, mais reste sous la responsabilité du chef de culture ou directement de l’exploitant.

Les tâches de l’agent arboricole portent sur les travaux de plantation. Après l’arrachage des vieux arbres, il travaille mécaniquement le sol. Autrement dit, ses activités principales sont liées à la production et à l’entretien du verger. Il protège le verger des parasites et des maladies par l’application de traitements phytosanitaires.

Aide d’élevage agricole et aquacole

Les tâches qu’implique ce métier sont entretenir les éléments de structure d’un bâtiment, en plus de décontaminer et désinfecter un équipement. On confie également l’aide d’élevage le soin d’entretenir des locaux, de récolter le produit d’un élevage et de regrouper des animaux. Il va aussi déterminer les rations alimentaires selon les besoins physiologiques et physiques des animaux. L’agent doit connaître la Réglementation d’Appellation d’Origine Contrôlée, les normes environnementales, les règles d’hygiène et de sécurité ainsi que les techniques d’approche et de manipulation des animaux.

Le port d’une tenue professionnelle est requis durant l’exercice de cette activité. Cette dernière s’effectue dans un bâtiment d’élevage ou à l’extérieur, et peut impliquer la manipulation de charges. Elle est soumise au rythme de vie des animaux, et varie selon le type d’élevage, l’espèce animale, la taille de la structure et le mode d’organisation du bâtiment.

L’emploi saisonnier agriculture propose de nombreuses possibilités. Pour le travailleur, cela lui permet surtout d’apprendre à gérer son budget. C’est également un moyen d’atteindre l’indépendance financière. Depuis 2013, l’exploitant embauchant des saisonniers bénéficie d’une exonération. L’emploi saisonnier dépend strictement des activités associées et des saisons. Pour postuler, il faut trouver un site web destiné aux chercheurs d’emploi en agriculture ainsi qu’aux entreprises agricoles.

Hôtesse d’accueil événementielle : comment s’y prendre pour recruter et quels sont les avantages de sa présence ?
Comment bien se reconvertir professionnellement ?