Quelles sont les principales caractéristiques d’un contrat de travail ?

Toute embauche fait l’objet d’une signature d’un contrat de travail qui va lier l’employeur à son employé. Le droit du travail a prévu plusieurs types de contrat de travail en vue d’adapter l’engagement des parties à l’activité concernée. Contrat à durée déterminé, contrat de travail saisonnier pour un petit boulot pendant l’été…

Un contrat de travail, quel que soit son type engage un salarié à travailler pour un employeur en contrepartie de quoi celui-ci lui verse une rémunération. En signant un contrat de travail, les partie contractantes s’engagent à respecter certaines obligations et droits l’une envers l’autre. Avant de signer un contrat de travail il est important d’en lire toutes les clauses pour s’engager en connaissance de cause. Plusieurs éléments doivent figurer dans un contrat de travail faute de quoi, il est contraire au droit du travail.  Celui-ci doit obligatoirement mentionner l’objet du contrat, la période pour laquelle il est signé notamment pour un contrat à durée déterminée (CDD), contrat saisonnier. Une clause spécifique doit indiquer les modalités du renouvellement notamment pour les CDD. Le document doit aussi décrire la fonction et le montant du salaire. Un contrat de travail peut prévoir une période d’essai mais les dates doivent être précisées. Les noms de la caisse de maladie et de la caisse de retraite doivent aussi y figurer.

Les jobs d’été, les petits boulots et les activités temporaires font l’objet d’une signature de travail saisonnier. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail spécifique qui lie un jeune salarié âgé de 16 à 25 ans. Le contrat de professionnalisation concerne plus particulièrement les jeunes, les demandeurs d’emploi ainsi que les bénéficiaires de certaines prestations sociales. Le travail intérimaire, le travail de nuit sont également des engagements contractuels qui ont leurs propres spécificités.

Avant de signer un contrat de travail, il faut le lire dans son intégrité pour être sûr qu’il corresponde bien à ce qui a été conclu verbalement avec l’employeur. Il y a une raison toute simple à cela : il est toujours plus facile de négocier quelque chose au départ plutôt que par après lorsque le contrat de travail a pris effet. Pensez  à vérifier la présence ou non d’une clause de mobilité car celle-ci autorise l’employeur à muter l’employé sans son accord. Concrètement cela signifie que le contrat de travail a été signé pour un lieu de travail précis mais que vous pouvez être envoyé ailleurs en France ou même à l’étranger.

Les différents métiers de la vente
Quels métiers exercer après une formation en Petite Enfance ?

Plan du site