S’adressant aux demandeurs d’emploi et aux salariés souhaitant faire évoluer leur carrière, le bilan de compétences est une sorte de test effectué dans le but de mettre en lumière vos connaissances et vos aspirations. Les résultats obtenus vous aideront par la suite à construire un projet professionnel adapté à vos motivations et surtout en accord avec la réalité du marché du travail. Mais en quoi consiste réellement cette démarche ?

Quel est le principe du bilan de compétences ?

Crée en 1991, le bilan de compétences est un dispositif strictement régi par le Code du travail. Il s’agit d’un droit permettant aux travailleurs de connaitre leurs aptitudes (personnelles et professionnelles) ainsi que leurs capacités. Ceci afin d’établir un projet de carrière ou un plan de formation en vue d’enrichir leur savoir-faire. Concrètement, ce test vous permettra de faire le point sur votre parcours professionnel et votre personnalité, mais aussi vos atouts et vos centres d’intérêt. À l’issue du bilan, le candidat pourra ainsi avoir un aperçu sur ce qu’il aime et ce qu’il peut exercer comme profession en fonction des exigences du marché.

Généralement, le bilan de compétences se déroule sur plusieurs mois et nécessite des entretiens réguliers avec un consultant. Bien entendu, pour réussir à trouver le secteur qui vous intéresse réellement, le processus implique beaucoup de travail personnel en termes de recherche et de réflexion. D’ailleurs, afin de mener à bien l’étude, il est conseillé de contacter une agence spécialisée dans le domaine comme livementor.com. Elle pourra vous conseiller sur les outils et les possibilités à envisager.

Il est par ailleurs important de noter que le choix du moment pour démarrer un bilan de compétences n’est pas à négliger puisqu’il nécessite un investissement en temps et en énergie. Vous devrez donc être disponible, surtout mentalement, mais aussi avoir un certain bagage professionnel (au moins 3 ans d’expérience) avant de vous lancer.

Quels sont les objectifs d’un bilan de compétences ?

En principe, tout le monde peut effectuer un bilan de compétences (salariés, indépendants, agents publics, particuliers, etc.), mais les objectifs poursuivis dépendent de la situation du candidat. La plupart du temps, il est motivé par l’ennui au travail, la sensation de stagner professionnellement ou encore le désir d’avoir des marges d’évolution dans sa carrière.

Quoi qu’il en soit, ce procédé offre plusieurs avantages. Pour commencer, vous aurez l’occasion de prendre du recul par rapport à votre situation et votre carrière. C’est d’ailleurs pourquoi le bilan peut être réalisé à n’importe quel âge ou stade professionnel.

Il permet également de mieux connaitre vos acquis, vos forces et aussi vos faiblesses ce qui contribue grandement à booster votre confiance en soi. Pour ceux qui ont exercé le même métier depuis des années, il s’agit d’une opportunité de s’ouvrir à de nouvelles perspectives, de donner du sens à leur carrière et de définir les plans d’action pour les prochaines années. Dans tous les cas, un bilan de compétences vous aidera à redécouvrir le bien-être au travail puisqu’il vise à trouver un emploi qui vous passionne.

Comment se déroule la procédure ?

Généralement, un bilan de compétences dure environ 3 mois et se compose de 15 à 24 h d’échanges avec un consultant. Il est constitué de trois phases indispensables à savoir les préliminaires, l’investigation et la conclusion.

La phase préliminaire est primordiale puisqu’elle permet de mettre en place l’accompagnement en déterminant les objectifs et le cadre de fonctionnement du test. À ce moment, le candidat pourra exprimer ses attentes, mais il pourra également bénéficier des conseils du consultant en vue de préparer le bilan.

La phase d’investigation se présente comme le cœur du test, car elle consiste à identifier puis analyser clairement les compétences, aptitudes et centres d’intérêt pour un choix de carrière pertinent. Durant cette phase de réflexion, vous bénéficiez de l’accompagnement du consultant, de plus, il met à votre disposition différents outils afin d’obtenir des résultats fiables : test de personnalité et d’intérêt professionnel, fiche de travail sur le parcours, etc. Au fil des échanges, vous y verrez plus clair en ce qui concerne votre projet de carrière ainsi que les étapes à suivre et les moyens à mettre en œuvre pour y arriver.

Durant la phase de conclusion, le consultant et le candidat feront le point sur tous les éléments travaillés. Par la suite, l’accompagnateur remet un document de synthèse qui regroupe toutes les questions abordées.

Bilan de compétences : Qui contacter ? Comment le financer ?

N’importe qui peut se faire accompagner dans le cadre d’un bilan de compétences, mais il est important de bien choisir l’agence à qui vous adresser. L’idéal serait d’opter pour un cabinet spécialisé qui soit agréé par l’Opacif, si vous bénéficiez d’un financement. Vous pouvez cependant choisir de recourir à un consultant directement en ligne pour faciliter les choses. Dans les deux cas, le centre choisi devra proposer un entretien d’information gratuit qui vous permettra de rencontrer le consultant avant tout.

Ce qui limite souvent l’accès à ce bilan, c’est les possibilités de financement. En effet, ce test n’entre pas dans la catégorie des formations financées par le CFP ainsi, vous devrez chercher une solution adaptée pour bénéficier d’un bilan de compétences à tarif réduit.

Si vous êtes salarié, votre employeur pourra prendre en charge les frais du projet par contre, si vous souhaitez le réaliser sans en informer vos supérieurs (bilan hors temps de travail), vous devrez faire une demande auprès de l’OPCA dont vous dépendez. Pour les demandeurs d’emploi, il faudra s’adresser à Pôle Emploi et demander une prise en charge via l’Aide Individuelle à la Formation ou AIF.