Chaque année, des centaines de milliers de candidats présentent un concours public. Que ce soit dans la fonction public territoriale, hospitalière ou d’État, une solide préparation est exigée. Découvrez comment bien se préparer à un concours public.

Les différents concours et leur hiérarchie

Dans la fonction publique, on distingue plusieurs types de concours : les concours de catégorie A, B et C. Ces trois catégories déterminent le niveau d’études requis pour passer le concours. Le niveau A est le plus exigent. Il regroupe des métiers avec des missions d’encadrement, de direction et de conception. Il nécessite un niveau allant de BAC +3 à BAC +5. Le niveau B concerne les métiers liés à l’encadrement intermédiaire et aux fonctions d’application et de rédaction. Le niveau minimum est le BAC. Enfin, le niveau C se destine aux métiers d’exécution. Le niveau requis est le DNB, un BEP ou un CAP. Dans certains cas, aucun de ces diplômes n’est requis. On distingue 3 types de fonctions publiques : la fonction publique d’État, la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale. Ces trois domaines nécessitent un concours pour y accéder. La première étape à la préparation concours public est de choisir en fonction de ses aptitudes le concours adéquat. Il en existe des dizaines, parmi lesquels le concours des douanes ou encore les concours administratifs. Pour plus d’informations sur les concours publics, rendez-vous sur le site internet concourspublic.fr.

Préparer un concours de la fonction publique

Préalablement à toute inscription à un concours, il est nécessaire de vérifier si vous êtes bien éligible aux conditions d’accès. Il faut généralement être en possession de la nationalité française ou à défaut, être ressortissant de l’Union Européenne. Il est également nécessaire d’être à jour concernant le service national en France, à savoir justifier d’une participation à la journée Défense et Citoyenneté. Enfin, il faut fournir un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire afin de prouver qu’il n’y a eu aucune condamnation qui porterait préjudice aux futures fonctions exercées. Certains concours nécessitent des conditions supplémentaires, il faut se renseigner sur le site internet http://www.concourspublic.fr/. Une fois cette première étape effectuée, il faut penser à choisir son type de concours : externe, interne, 3ème voie. Selon votre situation, il faut privilégier un type de concours en particulier. La voie externe s’adresse à toutes les personnes en possession des diplômes requis. La voie interne concerne les personnes justifiant d’une expérience en tant qu’agent public. Enfin, la 3ème voie se destine aux personnes ayant la qualité d’élu, ou bien de salarié ou responsable d’association ou d’activités professionnelles de droit privé.

S’informer continuellement sur l’actualité

Qu’il s’agisse des douanes concours ou d’un concours de la fonction hospitalière, l’intérêt et la connaissance pour l’actualité sont fortement valorisés. Avoir de solides connaissances de l’actualité permet de mettre toutes les chances de son côté pour réussir aussi bien lors de la phase d’admissibilité que d’admission. En effet, il arrive fréquemment que les sujets des concours soient en lien étroit avec l’actualité du moment. Cela représente donc un atout non négligeable. Lors de la phase d’admission, à l’oral, les membres du jury sont particulièrement enclins à apprécier les facultés d’un candidat à s’intéresser au monde qui l’entoure et à saisir les enjeux liés à l’actualité. Pour travailler cet aspect, il faut accorder un temps quotidien à la lecture des grands quotidiens nationaux généralistes. La lecture de la presse spécialisée est également un atout. Il ne faut pas hésiter à se tenir au courant de l’actualité spécifique concernant le concours à préparer.

La phase d’admission : comment réussir l’oral

Une fois la phase d’admissibilité passée, il faut commencer à préparer l’oral. Pour cela, il est primordial de commencer la préparation bien avant la phase d’admissibilité, sous peine d’être rattrapé par le temps et de ne plus être en mesure de travailler correctement. Lors de l’oral, on vous demandera de traiter un sujet liée à une thématique précise. Cela peut être une épreuve en langues étrangères ou bien un entretien avec le jury. Dans tous les cas, savoir gérer son temps est indispensable pour la réussite de son oral. Les membres du jury sont tenus d’arrêter tous les candidats ne respectant pas le temps imparti. Durant cet entretien, il est nécessaire de se montrer réactif, ouvert d’esprit et de montrer un intérêt pour le service public.